Ta femme mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean

“Jean-Baptiste n’est pas un modèle parce qu’il est exceptionnel, mais parce qu’il a entendu et répondu à l’appel singulier qui lui était adressé de manière exceptionnelle.”

Lectures : Nativité de St Jean-Baptiste : Is49,1-6/Ap13,22-26/Lc1,57-66.80

« Ta femme mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean » (Lc 1, 5-17)

Dieu fait grâce

Nous célébrons aujourd’hui la nativité de Jean Baptiste. Sa naissance comme toute naissance, pose toujours un certain nombre d’interrogations que St Luc formule bien ainsi,  à travers les questions des amis et des voisins :   « Que sera cet enfant ? »  et : « Quel est son nom ? « « Son nom sera Jean », c’est-à-dire Dieu fait grâce, dit Élisabeth. Un nom nouveau pour une mission singulière. Les lectures de ce jour parlent d’un choix unique, exceptionnel : « Dès le sein de ma mère, Dieu m’a appelé. ».

Heureux qui est appelé par son nom. Nous pensons, avec envie : il est heureux, celui qui est tiré du lot commun de l’humanité, distingué et aimé personnellement ! Celui qui a reçu une mission assurée par aucun autre. La mission d’annoncer la venue du Messie. Et plus que cela encore : la mission de proclamer la venue de Dieu parmi nous. La mission d’accueillir celui qui, au Jourdain, prend place dans la file des pécheurs pour recevoir le baptême et la consécration de l’Esprit.  Bien sûr, l’histoire de Jean-Baptiste est unique.

 Mais est-ce qu’il n’en va pas ainsi de tout être humain ? Jean-Baptiste n’est pas un modèle parce qu’il est exceptionnel, mais parce qu’il a entendu et répondu à l’appel singulier qui lui était adressé de manière exceptionnelle. Certes il a apporté quelque chose d’unique dans l’histoire du monde. Mais est-ce qu’il n’en va pas de même de chaque homme ? Chacun apporte quelque chose d’unique à l’histoire de l’humanité.

Dieu appelle chacun personnellement par son nom, il attend de chacun un service singulier. Si nous n’entendons pas cet appel, nous manquerons notre vie, nous ferons défaut à beaucoup de personnes qui comptent sur nous, sur ce que nous avons à dire, à être, à faire, nous et nous  seul.

En cette fête de la nativité de Jean Baptiste, laissons-nous, à sa suite, renouveler par Dieu qui fait grâce appelés que nous sommes, nous aussi, personnellement, à participer à l’avènement de son Royaume

Homélie Francis Corbière

De belles photos de l’église, prises par Guy Didier, notre organiste :

Vue sur le Choeur de Saint-Jacques Saint-Christophe (photo : Guy Didier)
Vue sur le Choeur de Saint-Jacques Saint-Christophe (photo : Guy Didier)
Vue sur la chapelle de Marie, Saint-Jacques Saint-Christophe (photo : Guy Didier)
Vue sur le Christ Miséricordieux, Saint-Jacques Saint-Christophe (photo : Guy Didier)

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée: “1ere sonate- Mouvement 1″ (A. Guilmant)
– Offertoire: “1ere sonate- Mouvement 1 – suite” (A. Guilmant)
– Communion: “Adagio” (Albinoni)
– Sortie: “Final de la 4ième symphonie” (Ch. M. Widor)

Sur wikipedia :

Charles-Marie Widor

A lire également : Les autres homélies du Père Francis Corbière

A lire également la feuille paroissiale

Télécharger (PDF, 105KB)

_https://vimeo.com/228503835

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *