Vidéos

RAMEAUX-Homélie Père Rodrigue Chabi-20/03/2016

Lectures : Dimanche des rameaux : Lc19,28-40/Is50,4-7/Ph2,6-11/Lc22,14-23,56

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

”Acclamons l’humble serviteur

qui a accepté la croix et la mort pour que la vie soit victorieuse »

La liturgie du dimanche des Rameaux, en introduction à la Semaine Sainte, est particulièrement faite de deux textes visiblement discordants : l’Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem et le récit de sa douloureuse passion. Les rameaux, que chacun de nous porte au cours de cette célébration, sont d’abord un signe qui rappelle l’enthousiasme des habitants de Jérusalem qui accompagnaient Jésus. Toute l’année, ils seront pour nous aussi le signe d’un rappel ; ils nous rappelleront qu’acclamer le Seigneur, c’est acclamer celui qui a accepté la croix et la mort pour que la vie soit victorieuse. Cette façon de brandir les rameaux en exultant de joie nous permet de comprendre que notre célébration des Rameaux ne rejoue pas l’histoire de notre salut à la manière d’un mime ; elle en fait mémoire en unissant son règne et sa passion. Continuer la lecture de RAMEAUX-Homélie Père Rodrigue Chabi-20/03/2016

_

Homélie Père Rodrigue Chabi-13/03/2016

Lectures : 5ieme dimanche de Carême :Is43,16-21/Ph3,8-14/Je8,1-11

« Femme, où sont-ils donc ?

Personne ne t’a condamnée ? »

Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit :

« Moi non plus, je ne te condamne pas.

Va, et désormais ne pèche plus. »

Venus en accusateur, les scribes et les pharisiens repartent la tête basse, silencieux d’avoir été pris à leur propre piège. Au terme de l’épreuve, Jésus en est sorti vainqueur et miséricordieux envers tous. Seuls restent celle dont le péché est rendu public et celui qui n’a pas péché. Deux sont donc restés, la misérable et le miséricordieux ; « misera et misericordia » disait St Augustin ; celle qui souffre et celui dont le coeur est compatissant à la souffrance. Continuer la lecture de Homélie Père Rodrigue Chabi-13/03/2016

_

Homélie Père Francis Corbière-06/03/2016

Lectures : Jo5.9a.10-12/Co5,17-21/Lc15,1-3.11-32

4ième dimanche de Carême

Le Père miséricordieux

Ce dimanche nous est proposée cette merveilleuse parabole du «Père miséricordieux » par laquelle Jésus nous révèle, comme nous le rappelle notre pape François dans le Visage de la Miséricorde, « la nature de Dieu comme celle d’un Père qui ne s’avoue jamais vaincu jusqu’à ce qu’il ait absous le péché et vaincu le refus, par la compassion et la miséricorde. Un Dieu rempli de joie, surtout quand il pardonne ». Ce père de la parabole des deux enfants perdus est sans doute la plus belle image de Dieu que Jésus nous a révélée. Or curieusement nous avons eu et beaucoup ont encore la vision d’un Dieu comme un juge sévère ne laissant passer aucune dérogation à la loi. Ce dieu qui fait peur, qui pèse les actes de chacun et condamne n’est pas le Dieu de Jésus Christ. Continuer la lecture de Homélie Père Francis Corbière-06/03/2016

_