Tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce-15/10/2017

“Nos frères malades intercèdent pour nous par la prière, soutiennent nos frères et sœurs par leurs paroles de réconfort. Merci pour ce lien fort”.

Lectures : 28ieme dimanche temps ordinaire : Is25,6-10a/Ph4,12-14.19-20/Mt22,1-14

« Tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce » (Mt 22, 1-14)

Ce dimanche de la rentrée paroissiale est l’occasion pour chacun de faire le point et de réfléchir sur quel engagement prendre cette nouvelle année pour faire progresser sa vie spirituelle dans le but de vivre davantage en chrétien. Que faire pour aider la paroisse et l’Eglise dans sa mission… Car ne l’oublions pas, l’Eglise c’est chacun de nous…

Être « disciples missionnaires », pour reprendre une expression chère au Pape François, n’est pas réservé à une élite ou à quelques uns… C’est bien un appel pour tous quelque soit notre condition de vie. Cet appel à la mission est inscrit dans la vocation même du baptisé. Devenir missionnaire, c’est répondre à l’appel de son baptême, prendre sa place comme baptisé au sein de l’Eglise et du monde.

N’hésitons pas à donner du temps pour le Seigneur dans la prière, dans la mission, dans le service fraternel… Si nous nous engageons les uns et les autres durant cette nouvelle année pastorale, il est certain que nous verrons des miracles dans nos vies, dans l’Eglise et dans notre société.

Nous n’oublions pas qu’il y en a parmi nous qui ne peuvent se déplacer – paroissiens malades, âgées…– et qui ne pourront pas prendre d’engagements tels que ceux décrit plus haut. Eux aussi, ont toutes leurs places, ils peuvent donner du temps pour Dieu, par la prière chez eux, intercéder et adorer. Ils peuvent soutenir leurs frères et sœurs par leurs paroles de réconfort et évangéliser autour d’eux par des gestes simples et leurs paroles bienveillantes. Je les remercie au nom de toute la communauté paroissiale pour leur participation à la mission de l’Eglise. Et de notre côté, il faut que nous réfléchissions tous ensemble comment garder des liens d’amitié et de fraternité avec eux.

Pour terminer, j’aimerais partager avec vous ce magnifique texte de Saint Paul aux philippiens (Ph.2,1), que nous avons entendu le dimanche 1 octobre. Il traduit très bien l’attitude et les dispositions chrétiennes que nous devons avoir dans nos relations fraternelles et dans nos services : «  Frères, s’il est vrai que, dans le Christ, on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion, alors, pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l’unité. Ne soyez jamais intrigants ni vaniteux, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres. Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus ».

Christophe Hermanowicz (sources diverses)

1. Homélie

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée:”Entrée” (T.Dubois 1837-1924)
– Offertoire: “Choral Dorien” (J. Alain)
– Communion:”Arabesque” (Louis Vierne)
– Sortie: “Improvisation”

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Christophe_Hermanowicz

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 474KB)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *