Archives par mot-clé : Christ

Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour

“Jérusalem peut aussi être notre cœur. A nous d’être les témoins de l’amour de Dieu et d’apporter notre joie ici”

Lectures : 3ième dimanche de Pâques :Ap3,13-15,17/1Jn2,1-5a/lc24,35-48

« Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour » (Lc 24, 35-48)

« Le Christ lui-même fût présent au milieu d’eux et leur dit : … A vous d’en être témoins. »

Bien-aimés de Dieu, l’Évangile de ce troisième dimanche de Pâques nous rapporte comment les disciples d’Emmaüs qui ont reconnu le Christ ressuscité à la fraction du pain repartent aussitôt à Jérusalem pour annoncer la bonne nouvelle aux disciples. Ils doivent en effet témoigner de tout ce qu’ils ont vu et entendu. Pour cela le Christ ouvre leur esprit à l’intelligence des écritures, c’est-à-dire non pas une connaissance de texte inerte, mais  à une actualisation et  à une compréhension de la Parole vivante de Dieu afin d’ en être témoins. Continuer la lecture de Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour

_

Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

“La confiance éclaire notre regard, elle nous permet de voir, non avec les yeux de chair, mais avec le cœur. “

Lectures : Dimanche de la Divine Miséricorde : Ap4,32-35/1Jn5,1-6/Jn20,19,31

« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)

« Heureux ! »
L’Évangile d’aujourd’hui interpelle notre foi. Le nom de Thomas signifie « jumeau » et nous sommes tous, pour une part les jumeaux de Thomas. Thomas a besoin de voir pour croire. Son attitude nous délivre un message important. Thomas est un homme qui se qui ne se laisse pas prendre par des belles paroles ; il n’entend pas suivre n’importe quel gourou ; il a besoin de faire fonctionner son intelligence ; il a besoin de comprendre. Il a raison. Dieu ne nous demande pas d’abandonner notre intelligence pour suivre le Christ. Continuer la lecture de Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

_https://vimeo.com/228503835

Pâques : Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts

“Pâques reste la seule véritable espérance, en ce sens que cette fête nous dit la victoire de l’amour sous toute forme de mort !”

Lectures : Dimanche de Pâques : Ac 10, 34a.37-43/Col 3, 1-4/Jn 20, 1-9

« Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » (Jn 20, 1-9)

On a enlevé le seigneur de son tombeau ! Tout part en ce matin de Pâques, de ce cri de Marie-Madeleine qui s’est rendu au tombeau. Au grand matin, chaque homme, chaque femme, aujourd’hui encore, peut se lever à l’aube, sur la foi des mots de Madeleine et courir au tombeau, désormais vide, vide pour toujours, où nous attend le vivant : Dieu l’a ressuscité, Christ est ressuscité ! Pas de place pour le doute : on a pas ôté ou volé le corps de Jésus, non, Dieu l’a ressuscité, Christ est ressuscité ! C’est cette évidence qui envahit le cœur de Jean et qui le réjouit, dès qu’il pénètre dans le tombeau vide ; non seulement il a gagné au sprint mais surtout, il ne fait pas que constater les linges comme Pierre, son amour lui fait voir avec le cœur tous ce dont ces linges font signe : il vit et il crut ! Continuer la lecture de Pâques : Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts

_https://vimeo.com/228503835