Prière du Notre-Père : les racines juives

CLIQUER SUR LA LANGUE DESIREE

Dans les Évangiles, Jésus donne à ses disciples la prière du Notre Père pour s’adresser à Dieu.

“Notre Père 
qui es aux cieux, 
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel. 
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses, 
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Amen.”

Elle est devenue celle de tous les chrétiens. Quelle est l’influence de la liturgie juive sur cette prière ?

«Notre Père qui est dans les cieux»

Notre Père qui est dans les cieux

Mishnah Yoma, invocation habituelle — 5 ième et 6ième bénédictions, 2ième  prière avant le Shema: »Ahavah rabbah, Qaddish.

«Sanctifié soit ton Nom»

Que soit sanctifié ton Nom très haut dans le monde que tu as créé selon ta volonté. Qaddish, Qedushah et Shemoné Esré de la prière quotidienne ; cf aussi Ez 38,23.

«Vienne ton Règne»

Que vienne bientôt et que soit reconnu du monde entier ton Règne et ta Seigneurie afin que soit loué ton Nom pour l’éternité. Qaddish.

(Que soit faite ta volonté sur terre comme au ciel» Que soit faite ta volonté dans le ciel et sur la terre, donne la tranquillité de l’esprit à ceux qui te craignent, et, pour le reste, agis selon ton bon plaisir.

Tosephta Berakhoth 3,7. Talmud Berakhoth 29b ; cf aussi 1 S 3, 18 ; 1 Mc 3,60

(Notre pain quotidien Donne-le-nous aujourd’hui» Fais-nous jouir du pain que tu nous accordes chaque jour. Mekhi/ta sur Ex 16,4 ; Beza 16a

(Et remets nous nos dettes comme nous avons remis à nos débiteurs» Remets-nous, notre Père, nos péchés comme nous les remettons à tous ceux qui nous ont fait souffrir.

Shemoné Esré ; Mishnah Yoma à la fin ; Tosephtah Taannith 1,8 ; Talmud Taanith 16a.

« Et ne nous laisse pas entrer en tentation»

Ne nous livre pas au pouvoir du péché, de la transgression, de la faute, de la tentation ni de la honte. Ne laisse pas dominer en nous le penchant du mal Prière du matin ; Berakhoth 16b, 17a, 60b ; Sanhedrin 107a.

«Mais délivre nous du Mauvais»

Vois notre misère et mène notre combat. Délivre-nous sans tarder à cause de ton Nom, car tu es le Libérateur puissant. Béni es-tu, Seigneur, Libérateur d’Israël.

70bénédiction

« Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles.»

Car la grandeur et la gloire, la victoire et la majesté sont tiennes ainsi que toutes les choses au ciel et sur la terre. À Toi est le règne et Tu es le Seigneur de tout être vivant dans les siècles

 

Source : article “Les racines juives du Notre Père”, novembre 2017, Paroisse Saint Joseph de Villeneuve sur Lot (diocèse d’Agen)

www.paris.catholique.fr/la-priere-du-seigneur-notre-pere.html

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *