Vis le jour d’Aujourd’hui (prière de Sr Odette Prévost)

« Vis le jour d’aujourd’hui, Dieu te le donne, il est à toi.

Vis le en Lui. Le jour de demain est à Dieu, Il ne t’appartient pas.

Ne porte pas sur demain le souci d’aujourd’hui. Demain est à Dieu, remets le Lui.

Le moment présent est une frêle passerelle. Si tu le charges des regrets d’hier, de l’inquiétude de demain, la passerelle cède et tu perds pied.

Le passé ? Dieu le pardonne. L’avenir ? Dieu le donne.

Vis le jour d’aujourd’hui en communion avec Lui.

Et s’il y a lieu de t’inquiéter pour un être aimé, regarde-le dans la Lumière du Christ ressuscité. Amen. »

 

Sœur Odette Prévost (1932-1995)

_

Seigneur Jésus, inonde-moi de ton Esprit et de ta Vie (Card. John Henry Newman)

« Seigneur Jésus, inonde-moi de ton Esprit et de ta Vie.

Prends possession de tout mon être pour que ma vie ne soit qu’un reflet de la tienne.

Rayonne à travers moi, habite en moi, et tous ceux que je rencontrerai pourront sentir ta Présence auprès de moi.

En me regardant, ils ne verront plus que toi seul, Seigneur !

Demeure en moi et alors je pourrai, comme toi, rayonner, au point d’être à mon tour une lumière pour les autres, lumière, Seigneur, qui émanera complètement de toi.

C’est toi qui, à travers moi, illumineras les autres.

Ainsi ma vie deviendra une louange à ta gloire, la louange que tu préfères, en te faisant rayonner sur ceux qui nous entourent.

Par la plénitude éclatante de l’amour que te porte mon cœur. Amen.»

Bienheureux Cardinal John Henry Newman (1801-1890)

_

Prière sur l’Amour (Saint François d’Assise)

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Saint-François d’Assise (1181-1226)

_

Messes : mardi/mercredi/jeudi/vendredi à 12h15 ; samedi 18h30 ; dimanche 10h30

Facebook
Google+
Twitter
RSS
Follow by Email
INSTAGRAM
Vimeo
Itunes
 7103c1c84bd50dc50b5864475945930955555555555555555555555555