Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude

« Le Fils de l’homme est venu pour servir… » Et moi ? Qui ai-je à aimer, à servir, à valoriser ?

Lectures : 29ième dimanche temps ordinaire : Is53,10-11/He4,14-16/Mc10,35-45

« Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mc 10,  42-45)

Aimer, servir le monde, vivre pauvrement comme lui, voilà la mission confiée par le Christ à son Église, a rappelé le Concile Vatican Il. En ce dimanche qui clôture la semaine missionnaire mondiale, les textes bibliques sont une source précieuse pour une réflexion sur l’importance de la dimension de « service » dans nos vies personnelles et communautaires.

Vous le savez… Comment vivent les gens !

Et bien parmi vous il ne doit pas en être ainsi !” Siéger, dans la gloire, aux premières places, faire sentir son pouvoir, désirer être grand, se battre pour être premier, chercher à réussir, goûter au plaisir et à l’honneur d’être servi, voilà bien les prétentions des hommes, et nous n’en serons jamais totalement guéris !

Parmi vous, dit Jésus, il ne doit pas en être ainsi ! Et ceci vaut en toutes choses, dans notre vie, dans nos comportements, dans nos manières de résonner, de juger, de discuter, de décider, dans notre façon d’exercer nos responsabilités !

Parmi-vous dit Jésus, il ne doit pas en être ainsi ! Dans le bonheur, et dans l’épreuve, jeune ou ancien, au travail ou retraité, en bonne santé ou malade, en plein élan de vie ou en déprime, à la maison, au commerce, au travail, et même ici à l’Eglise, en réunion, quand nous en gérons telle ou telle chose, nous avons tous à vérifier si nous avons bien compris qui est Jésus-Christ, et comment Il se conduit Lui-même dans son rapport aux hommes, et ce que signifie pour nous en vérité “suivre Jésus”.

En ne vérifiant pas suffisamment notre manière d’être, nous prenons un risque certain . Celui, comme Jacques et Jean de ne pas voir nos prières exaucées !

Et de nous retrouver déçus, déçus de n’être pas écoutés, déçus de Dieu, déçus de notre vie chrétienne qui n’apporte rien, rien de plus, rien de mieux !

Il est donc urgent de réapprendre qui est Jésus, et comment Il se donne a nous à travers sa Passion, sa Mort et sa Résurrection !

Bâtir, avec Jésus, le Royaume du Père, c’est aimer vraiment les autres et les servir… jusqu’à donner sa vie pour eux.. .

N’est-ce pas déjà cela que font les parents ? Ils donnent beaucoup de leur vie pour leurs enfants, par amour pour leurs enfants ! Je pense aussi à ces époux qui ce dévouent par amour au service de leurs conjoints malades, je pense aussi aux enfants qui, devenus adultes, prennent soins de leurs parents âgés.

Bâtir le Royaume de Dieu en aimant mon prochain, en me mettant à son service… A l’exemple du Christ.

C’est vrai. Ce n’est pas toujours facile. Imiter le Christ, être serviteur comme lui, est une grâce à demander.

« Le Fils de l’homme est venu pour servir… » Et moi ? Qui ai-je à aimer, à servir, à valoriser ?

1. Homélie

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

“Suite du premier ton” de L.N. Clérambault (intégrale)

– Entrée: “Grand Plein Jeu” “Fugue”
– Offertoire: “Basse et Dessus de Trompette”
– Communion: “Trio” “Duo”
– Sortie: “Dialogue sur les grands Jeux”

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Christophe_Hermanowicz

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 223KB)

_