Homélie Père Francis Corbière-22/05/2016

Lectures : Pr8,22-31/Ro5,1-5/Je16,12-15

Fête de Sainte Trinité

                                 Je crois en Dieu, Père, Fils et Saint Esprit.

Tout au long de l’Evangile, Jésus nous révèle, non pas un Dieu « solitaire »mais un Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Un Dieu Amour dont l’amour même se vit au cœur de cette relation du Père, source de vie, au Fils qui accueille et redonne au Père cet amour reçu et cela dans un Esprit qui est ce lien d’amour très fort qui fait ce lien entre le Père et le Fils. Un Dieu Trinité qui est « un », vivant une véritable relation aimante entre les personnes, dans un grand respect des différences et en même temps dans une profonde communion.

Et c’est le rôle de l’Esprit que nous venons fêter à la Pentecôte de nous faire entrer dans cette intimité de Dieu, dans cet amour du Père pour son Fils et en lui pour tous les fils et filles que nous sommes pour lui. « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière ». Toute foi vivante est toujours une vie qui se développe, un cheminement. Il y a toujours des choses nouvelles à découvrir en Dieu, comme dans une relation d’amitié, d’amour avec quelqu’un. Cette recherche de la vérité est non seulement une quête personnelle permanente, non seulement elle exige le dialogue avec les autres, mais encore elle est impossible sans l’aide de l’Esprit Saint, l’Esprit de vérité, cet Esprit que Jésus a promis de donner à tous ceux qui croient en son nom. C’est pourquoi cette quête de la vérité exige que nous nous mettions,  ensemble, les uns et les autres,  dans  cette attitude intérieure à l’Esprit Saint qui nous fait dépasser nos propres manières de voir, de comprendre, nous dépouille de toutes nos idées toutes faites sur Dieu, pour nous ouvrir à l’inattendu de Dieu, à la vérité de Dieu et non pas seulement à la nôtre.

Cette fête de la Trinité non seulement nous dit qui est Dieu pour nous, mais en même temps elle nous dit qui nous sommes : d’une part nous sommes les enfants bien aimés de Dieu et avec le Christ Jésus nous pouvons nous situer comme des enfants confiants en la tendresse et en la vie offerte par notre Père et d’autre part nous sommes, à l’image de Dieu, des êtres de relation fraternelle, unis dans l’Esprit, par cet amour universel du Père qui nous constitue comme frères et sœurs les uns pour les autres.

En cette fête de la Trinité au cœur de notre communauté paroissiale, rendons grâce à Dieu de nous associer si étroitement à sa propre vie d’amour et confions tout spécialement ces enfants qui vont recevoir le baptême ou communier pour la première fois.

Père Francis Corbière

 

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy DIDIER

“Chorals de Johann Sebastian Bach”
– Entrée : “Christ gisait dans la mort’
– Offertoire: “Aie Pitié de moi, Ô Seigneur Dieu” (Chorals de Leipzig)
– Communion: “Choral du Veilleur”
– Sortie: “In Dulci Juibilo”

Sur wikipedia :

Johann Sebastian Bach

A lire également : Les autres homélies du Père Francis Corbière

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, Inconnu)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *