Homélie Père Francis Corbière-22/01/2017

Lectures : 3ème dimanche du temps ordinaire: Is8,23b-9,3/Co1,10-13.17/Mt4,12-23

3ème dimanche du temps ordinaire

« Viens à ma suite ! »
L’Église nous fait entendre aujourd’hui les débuts du ministère de Jésus, dans ce lieu appelé « Galilée des nations, » parce qu’elle est influencée et contaminée par le monde païen. C’est l’ouverture de l’Alliance à toutes les nations ! « Convertissez-vous, le Royaume des cieux est tout proche ». Ce que le Christ proclame, c’est la nécessité où se trouvent ses auditeurs de réviser de fond en comble leur manière de vivre. Désormais, par Jésus, Dieu vient habiter le monde. C’est alors vers le Christ qu’il faut nous tourner, nous retourner pour manifester notre conversion à Dieu. Et cette Bonne Nouvelle de l’Évangile est pour tous !
Alors Jésus ne peut rester seul à proclamer cette Bonne Nouvelle !
« Venez à ma suite, et je ferai de vous des pécheurs d’homme ». Cette parole de Jésus, comme pour les hommes au bord du lac, elle fait de nous des disciples. Nous sommes tous appelés, tels que nous sommes. Comme les premiers disciples, le Seigneur ne nous appelle pas parce que nous sommes capables, mais Il nous rend capables !
Ce n’est pas la grandeur des œuvres qui est demandée, c’est l’authenticité de nos vies. Que l’on soit appelé à peu ou à beaucoup, dans L’Église nous sommes tous invités à être pleinement présents à ce que nous faisons. Et par ce que nous faisons, que ce soit modeste ou grandiose aux yeux des hommes, c’est la même œuvre de Dieu qui s’accomplit, à savoir : le salut du monde. Chacun à notre place nous pouvons œuvrer à un peu plus de paix, un peu plus de justice, un peu plus de joie autour de nous. Et comme toutes ces œuvres seraient décuplées si nous vivions notre foi dans l’unité de notre appartenance au Christ, au lieu de maintenir si fort nos divisions :
l’amour du Christ nous presse. Ayons à cœur ce souci d’unité qui hantait le Christ, afin que ce soit le Christ qui transparaisse vraiment à travers la vie de tous ceux qui se réclament de Lui, quels que soient les chemins qui les ont conduit. C’est l’appel au nous lance l’apôtre Saint Paul à l’occasion de cette prière de l’unité des chrétiens.Père Francis Corbière

 

Homélie :

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy DIDIER

Les “Petits Préludes et Fugues” de J.S. Bach
– Entrée :”Prélude et fugue en Ré mineur”
– Offertoire:””Prélude et fugue en Mi mineur”
– Communion:”Prélude et fugue en Fa majeur”
– Sortie:Fantasia :”Prélude et fugue en La mineur”

Sur wikipedia :
Jean Sébastien Bach

A lire également : Les autres homélies du Père Francis Corbière

A lire également la feuille paroissiale

Télécharger (PDF, Inconnu)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *