Homélie Père Francis Corbière-13/11/2016

Lectures : Ml3,19-20a/2Th3,7-12/Lc21,5-19

33ième dimanche Temps ordinaire : « C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie » (Lc 21, 5-19)”

Persévérez pour obtenir la vie

Nous approchons de la fin de l’année liturgique. L’Eglise nous demande de méditer sur la fin ultime de nos vies et du monde. Il est, en effet, une attitude insensée qui consisterait à vivre au jour le jour, sans jamais se donner la peine de rechercher si nos vies ont un sens, marchant alors comme une mouche qui se cogne à une vitre……

Or face à ce monde avec ses joies et ses espoirs, ses tristesses et ses angoisses, à toutes les grandes précarités que connaissent tant d’hommes mais aussi à ces guerres et ces violences, à toutes ces crises que traverse notre humanité, Jésus suggère quatre attitudes d’hommes debout :

– « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer… »
– « Ne soyez pas terrifiés… »
– « Par votre persévérance, vous obtiendrez la vie… »
– «L’opposition à l’Evangile sera pour vous l’occasion de rendre témoignage… »

En attendant que le Christ revienne nous ne devons pas oublier que le monde nous a été confié. Jésus nous demandera des comptes : “Qu’as-tu fait de ce que je t’avais remis ?” Si certains paressent en disant que ce qu’ils ont leur suffit bien, qu’ils n’oublient pas qu’il n’y a pas que le travail de la terre : il y a aussi toutes les relations humaines à faire évoluer, un travail qui réclame toute notre énergie.

Comme nous le rappelle les évêques de France dans un texte récent “Dans un monde qui change retrouver le sens du politique” : « Chacun a son niveau, est responsable de la vie et de l’avenir de notre société. Cela demandera toujours courage et audace. Nous pensons que les vraies solutions aux problèmes de notre époque ne viendront pas d’abord de l’économie et de la finance, si importantes soient-elles, ni des postures ou gesticulations de quelques-uns. Elles viendront de cette écoute personnelle et collective des besoins profonds de l’homme. Et de l’engagement de tous ». L’espérance chrétienne n’est pas une vertu démobilisatrice, bien au contraire. Elle nous pousse à travailler aujourd’hui au service des autres et au service de l’évangile. En prenant au sérieux nos responsabilités, aussi minimes soient-elles et notre tâche quotidienne.

Père Francis Corbière

 

Homélie :

Orgue :Au grand Orgue, Guy DIDIER

– Entrée : “Prélude et Fugue en Ré” (A.F. Hesse)
– Offertoire:”Fugue en Ré mineur” (F. Mendelssohn)
– Communion:”Fantaisie en UT, version A, mvt 2″ (C. Franck)
– Sortie:Fantasia “Festive Postlude” (Cuthbert Harris 1856-1932)

Sur wikipedia :
Adolf Friedrich Hesse
Felix Mendelssohn
César Franck
Cuthbert Harris

A lire également : Les autres homélies du Père Francis Corbière

A lire également la feuille paroissiale

Télécharger (PDF, Inconnu)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *