Homélie Père Christophe HERMANOWICZ-19/02/2017

Lectures : 7ème dimanche du temps ordinaire : Lv19,1-2.18-18/1Co3,16-23/Mt5,38-48

 La Parole de Dieu de ce dimanche nous apprend que la source de sainteté ainsi que sa mesure, demeurent en Dieu seul: «Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait» (Mt 5,48). C’est Lui qui nous inspire et c’est vers Lui que nous marchons. Le Seigneur nous invite à parcourir le chemin de notre vie sous l’égide de la nouvelle loi, celle de l’Amour.

La vieille loi du Talion du livre de l’Exode (cf. Ex 21,23-35) —qui se voulait une loi ayant pour but d’éviter les vengeances sans pitié, et restreindre à “l’oeil pour oeil” le dédommagement querelleur— est définitivement dépassée par la loi de l’Amour. Pour Jésus, la meilleure justice réside dans la miséricorde inconditionnelle qu’il convient d’exercer, en aimant l’autre comme une personne, indépendamment de ses qualités, indépendamment même de notre sentiment ou de notre intérêt à son égard.

Le Pape François nous dit que: «Seul le service du prochain ouvre mes yeux sur ce que Dieu fait pour moi et sur sa manière à Lui de m’aimer». Jésus nous présente la loi d’une justice surabondante, car le mal n’est pas vaincu en faisant plus de mal mais en l’expulsant de la vie, coupant court à son efficacité contre nous.

Pour vaincre —nous dit Jésus— il faut avoir une très bonne maîtrise de soi, et assez de clarté d’esprit pour connaitre la loi à laquelle nous obéissons: celle de l’amour inconditionnel et gratuit. L’amour, Jésus l’a amené sur la Croix car la haine est vaincue par l’amour. C’est cela le chemin de la victoire, sans violence, avec humilité et avec un amour joyeux, car Dieu est l’Amour fait action. Et si nos actes proviennent de ce même amour qui ne déçoit pas, le Père éternel reconnaîtra en nous ses enfants. Voilà le chemin parfait, celui de l’amour surabondant qui nous met sur la route du Royaume des Cieux, et dont l’expression exacte est la sublime manifestation de l’amour débordant que Dieu a déversé dans nos coeurs par le don de l’Esprit Saint (cf. Rom 5,5).

Père Christophe Hermanowicz

1. Homélie

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy DIDIER

 La 4ième sonate d’Alexandre Guilmant
  – Entrée: “1er mouvement, Allegro Assai”
– Offertoire : “2ième mouvement, Andante”
– Communion: “3ième mouvement, Menuetto”
– Sortie: “4ième mouvement, Final”
Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Christophe_Hermanowicz

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, Inconnu)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *