Kyrie eleison

Formule grecque qui signifie: “Seigneur, prends pitié
Cette formule est très ancienne dans la liturgie catholique. Comme l’attestent des documents du IVème siècle, elle a d’abord été utilisée comme réponse du peuple dans les litanies, elle l’est encore ainsi en Orient. Ce n’est qu’en 598 que Grégoire le Grand la double d’une invocation au Christ (Christe eleison, Christ prends pitié), et c’est probablement à cette époque que l’invocation, telle qu’elle est dite aujourd’hui, prend sa place au cours de la messe.

Source : eglise.catholique.fr/glossaire/kyrie-eleison/

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *