Continence

du latin continere : contenir, retenir
Disposition vertueuse de celui qui maîtrise, contient ses désirs sensuels et sexuels. Cette abstention peut être soit provisoire, par exemple dans le cas d’un couple qui fait ce choix pour des raisons spirituelles, ou bien au contraire un choix permanent, par exemple dans la perspective d’un célibat consacré.

Source : eglise.catholique.fr/glossaire/continence/

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *