Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

“Vous avez découvert que Dieu vous aime, qu’il est un ami pour vous, qu’il est votre force et vous le suivez en étant ses témoins.”

Lectures : Sainte Trinité : Deutéronome 4, 32-34 et 39-40.Romains 8, 14-17. Matthieu 28, 16-20

« Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Matthieu 28, 16-20)

Chers jeunes amis, aujourd’hui, vous allez recevoir le plus grand et le plus simple des cadeaux.
Le plus grand, car Dieu lui-même se donne à vous ; le plus simple car c’est sous la forme d’une hostie, c’est-à-dire d’un morceau de pain, qu’Il s’offre à vous.
Ce que nous célébrons aujourd’hui et que nous vivons chaque dimanche c’est le Seigneur lui-même qui nous a dit de le faire. Tout à l’heure, et comme chaque dimanche, nous allons vivre « comme en direct » le dernier repas du seigneur. Nous les prêtres, nous allons refaire les gestes et prononcer les paroles que Jésus a dit lors de ce dernier repas, ou plutôt c’est Jésus qui va vous les dire à travers nous.
Oui, c’est Jésus qui vous dit aujourd’hui : « ceci est mon corps livré pour vous », « ceci est mon sang versé pour vous » et « faites cela en mémoire de moi ».
Comme il y a 2000 ans, tout au long de sa vie, et surtout sur la croix, Jésus ressuscité nous offre, aujourd’hui même, pleinement sa vie. Lors du dernier repas, Jésus a rompu le pain, mais aussi a lavé les pieds de ses disciples.
Nous aussi, nous sommes invités à donner notre vie comme Jésus a donné la sienne par exemple en rendant des services à ceux qui en ont besoin. D’ailleurs, on se rend alors compte qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.
On peut vivre notre foi et rendre des services chacun de son côté, mais ce qui est encore mieux, c’est de faire comme l’a fait Jésus avec les apôtres et comme il nous demande de le faire : c’est de vivre notre foi, de prier de célébrer et de rendre service ensemble.
Regardez, Jésus a fait beaucoup de miracles : il a multiplié les pains et les poissons, il a guéri les malades, il a ressuscité Lazare… Il en était bien capable puisqu’il était le fils unique de Dieu et Dieu lui-même. Mais Jésus a voulu avoir besoin de ses 12 apôtres. Il les a appelés comme il appelle aujourd’hui nos amis qui seront baptisés.
En communion, chers amis, aujourd’hui et chaque dimanche, vous communiez ensemble, vous n’êtes pas tout seul, vous entrez encore plus profondément dans la communion avec Jésus et tous ses amis de Jésus qui forment l’église. Cette église, l’église qui a été créée par Jésus pour servir à tous les hommes la bonne nouvelle de l’amour de Dieu et du prochain.

Vous allez communier parce que vous aimez Jésus, vous avez découvert qu’il vous aime, qu’il est un ami pour vous, qu’il est votre force et vous voulez le suivre en étant ses témoins. Nous prions pour vous aujourd’hui, nous sommes fiers de vous, de ce pas que vous faites ; nous demandons au seigneur et à la Vierge Marie que vous soyez fidèle à cette alliance, à votre première communion !

———————————————————–

1. Homélie

2. Première Lecture

3. Deuxième Lecture

4. Prière Universelle

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée: “prélude improvisé”
– Offertoire:”Panis Angelicus” (C. Franck), voix Jacqueline Richard
– Communion: “4ième symphonie – mouvement n°4” (C.M. Widor)
– Sortie: “4ième symphonie – final” (C.M. Widor)

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Christophe_Hermanowicz

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 439KB)

_