Atelier Biblique 4-Manifestations de l’Esprit Saint- Samson

Conférence : Elisabeth Smadja – 21/01/2014

Toutes les conférences d’Elisabeth Smadja.

Conférence : Elisabeth Smadja – 21/01/2014 (suite).

MANIFESTATIONS DE L’ESPRIT SAINT – SAMSON

Ensuite, on va voir un deuxième texte des Juges, qui est celui de Shimshon, Samson. Et lui c’est encore plus étrange, car vu la façon dont il se comporte dans sa vie. Mais ce qui est beau chez lui, c’est sa naissance. Sa naissance rappelle un peu celle du Christ. Si vous voulez lire le texte.

Naissance de Samson (Juges 13, 1-25)

Les enfants d’Israël recommencèrent à déplaire au Seigneur, et celui-ci les soumit aux Philistins durant quarante années. 2 Il y avait alors à Çorea un homme d’une famille de Danites, appelé Manoah. Sa femme était stérile, elle n’avait jamais enfanté. 3 Or, un ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit: “Vois, tu es stérile, tu n’as jamais eu d’enfant: eh bien! tu concevras, et tu auras un fils. 4 Et maintenant observe-toi bien, ne bois ni vin ni autre liqueur enivrante, et ne mange rien d’impur. 5 Car tu vas concevoir et enfanter un fils; le rasoir ne doit pas toucher sa tête, car cet enfant doit être un Naziréen consacré à Dieu dès le sein maternel, et c’est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins.” 6 La femme alla trouver son mari et lui dit: “Un homme de Dieu est venu à moi, et son aspect était comme celui d’un ange, fort imposant; je ne lui ai pas demandé d’où il venait, et il ne m’a point appris son nom. 7 Il m’a dit: “Tu vas concevoir et enfanter un fils; et maintenant ne bois ni vin ni liqueur forte, ne mange rien d’impur, car cet enfant sera un Naziréen consacré à Dieu depuis le sein de sa mère jusqu’au jour de sa mort.”

(…)

Cette femme donna le jour à un fils, qu’elle nomma Samson. L’enfant grandit et fut béni du Seigneur. 25 L’esprit divin le saisit pour la première fois à Mahané-Dan, entre Çorea et Echtaol.

C’est une des rares naissances où c’est un ange qui vient et qui va dire à la femme « tu es stérile » mais tu vas enfanter et cet enfant sera consacré à Dieu , toute sa vie».

On rentre dans le cadre de quelque chose de particulier, qui est aussi dans les Nombres, chapitre 6 après les vœux, c’est un individu qui va être consacré à Dieu. C’est rare le cas de Shimshon, Samson. On peut le mettre en parallèle avec Samuel. Ce sont les deux personnes qui ont été consacrées, Samuel, par sa Maman, Anne, qui ont été consacrées à vie, à Dieu.

Samuel, va être « Cohen » et il va vivre toute sa vie à Shiloh, là où il y a le temple. Et sa Samson, toute sa vie aussi il sera consacré, cela s’appelle « nazir ». les lois du Nazir.  Et on pense que peut-être Jésus, « Nazoréen », ce peut ne pas être de Nazareth, mais c’est peut être aussi un Nazir. On a un doute. Il y a des gens qui disent qui que quand on dit « Jésus le Nazoréen » ce n’est peut être pas celui de la ville de Nazareth, mais peut-être Jésus le Nazir.

Quelle était la chose du Nazir ? C’était un homme qui prenait sur lui, pas plus d’un mois, pas plus de trente jours, la loi du Naziréen.  Pendant trente jours, il prend sur lui de ne plus boire de vin, de ne pas se couper les cheveux, et de ne pas être en contact avec un mort. Ensuite, après ces trente jours, il y a tout une cérémonie, où il doit offrir un sacrifice, où on lui coupe les cheveux, etc. Toute une cérémonie qui est dans les nombres où il arrête ce vœu. Ce vœu, souvent les hommes le prenaient pour avoir un temps pour eux, pour méditer. Alors pourquoi le vin, parce que dès qu’il y a des banquets, on est entrainé, à dire n’importe quoi, à se comporter n’importe comment. Donc, ils se mettaient à l’écart. Pourquoi les cheveux longs, parce quand on a les cheveux longs, c’est pas forcément très bien vu dans la société. C’est mieux d’être bien coiffé. Toutes ces choses là qu’ils prenaient sur eux, les mettaient forcément à l’écart, pour une vie normalement, plus en Dieu.

Je dis normalement, parce que le cas de Shimshon, Samson, à tout égard, cela va à l’encontre, puisque Samsom s’intéressait aux femmes et en particulier à celles qui ne sont pas juives à l’époque.  Chaque fois entre nous on se pose la question dans le judaisme, pourquoi il n’a pas pris une femme juive, cela ne devait pas manquer non plus. Il s’intéressait aux femmes des voisins, des ennemis, une philistine, la fameuse Dalida qu’il a travaillé au corps pour savoir d’où venait sa force. Et sa force venait de ses fameux cheveux qui n’avaient jamais été coupés. Et donc, cela lui donnait une force herculéenne. Il pouvait tuer des mille et des cents, jusqu’au moment où par son penchant pour cette femme, il a été pris par les philistins, on lui a crevé les yeux, on lui a coupé les cheveux. Et on l’a mis à moudre, à tourner comme cela pour moudre le blé. Et un jour il a vu que ses cheveux repoussaient un peu nous dit-on, il y avait une grande fête avec tous les notables philistins qui étaient là.  Il a demandé à se reposer entre les deux poteaux. Et Il a prié, il a fait cette prière à Dieu « Pardonne moi mes fautes et permets moi une dernière fois de me servir de ma force pour tuer tous les ennemis. »

Ça c’est la vie de Shimson, et on peut s’étonner, avec nos critères à nous, en quoi cet homme était extraordinaire pour que Dieu le choisisse. Qu’est ce qu’il avait d’extraordinaire, selon nos critères moraux ? On ne voit, il n’étudiait pas la Torah. Ce n’est pas un sage, un érudit. Ce n’est pas un home qui s’est marié, un homme qui a eu des enfants. Voilà, ce qu’il avait c’était cette force herculéenne et il a été Juge de son peuple et Dieu l’a pris pour sauver son peuple.

Tous ces cas là nous intéressent pour voir ce qu’est cet esprit saint, ce rouah qui vient à chaque fois, et qui agit. Et à l’époque des Juges jusqu’au roi Saul, l’esprit  vient et il s’en va.

Dieu va le donner, pour un moment donné , à telle ou telle personne, pour qu’elle fasse une action précise, il va sauver le peuple , gagner une guerre. Et ensuite, l’esprit est retiré.  Il ne reste pas avec cet esprit.

De même, on a vu que Saul, quant il a été oint d’huile par Samuel, il a eu l’onction qui se fait quand il devient roi, il y a l’esprit qui vient. Mais quand il a péché, parce qu’il n’a pas écouté tout ce Dieu lui avait dit de faire par rapport à Ha- malek, c’est-à-dire détruire toute sa descendance, l’esprit lui a été retiré.

Le seul qui a gardé l’esprit toute sa vie, c’est à part Samuel, c’est le roi David, qui va avoir l’esprit saint tout le temps.

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *