Homélie Père Christophe HERMANOWICZ-29/07/2017

Ecoute le Seigneur te murmurer “Tu es mon enfant bien aimé”. Tu as un monde immense en toi, tu es sur cette terre pour apprendre à aimer.

Lectures : 17ieme dimanche temps ordinaire : 1 R 3, 5.7-12/Rm 8, 28-30/Rm 8, 28-3

« Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ » (Mt 13, 44-52)

En ce temps-là, Jésus disait à la foule ces paraboles : « Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ.

Ou encore : Le royaume des Cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » « Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ». Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

************************

Jésus nous invite aujourd’hui à redécouvrir l’essentiel dans nos vies, ce qui constitue une autre véritable trésor : « qu’est-ce qui a du prix à tes yeux ? Où est ton trésor ? Quelles sont tes priorités ? Qu’est-ce qui est important pour toi ? »

Dans la première lecture, Salomon succède à David son père. C’est un tout jeune roi. Le seigneur vient lui faire en songe cette étonnante proposition :  « demande-moi ce que tu veux et je te le donnerai ».

On pourrait parier que le souverain débutant demande la force d’une armée, un territoire sans limite, ou des richesses. Mais sans hésiter, Salomon fais-tu une réponse imprévue qui réjouit le seigneur.

« Donnes à ton serviteur un cœur qui écoute ». Magnifique demande de Salomon qui a compris que la sagesse commence par l’écoute. On pense aussi au jeune garçon Samuel qui est également interpellé en songe par le Seigneur et qui répond « parle, seigneur ton serviteur écoute ».

« Écoute la voix du seigneur prête l’oreille de ton cœur » disait Saint-Benoît à ses frères moines.

Écoute… Et tu entendras le seigneur te murmurer : « tu es mon enfant bien-aimé ». Tu a un monde immense en toi, tu es sur cette terre pour apprendre à aimer.

Désarmes toi. Ne te compare pas aux autres. Il y a encore en toi tant de richesses, tant de trésors enfouis. Oui écoute la voix du seigneur et tu entendras le cri des pauvres, le cri de tous ces affamés qui aujourd’hui sont contraints à l’exil. Le seul le vrai trésor c’est d’essayer d’aimer comme Jésus nous a aimé, c’est d’accueillir l’amour qu’il partage avec son père.

La perle sans prix, c’est de savoir que tout homme, quel qu’il soit, quelque soit son passé, est une histoire sacrée car il a été créé à l’image de Dieu. La perle sans prix, c’est de savoir que nous sommes tous frères et sœurs puisque nous n’avons qu’un seul père. La perle sans  prix c’est le regard de Dieu sur nous. Il ne fait pas l’impasse sur nos limites et nos péchés. Il va au-delà, à la recherche du coin de terre en nous, si petit soit-il , qui pourra porter du fruit.

Mes amis, une seule passion doit nous habiter : partager ce trésor. Que nous puissions secouer ce monde où tant d’hommes et de femmes sont désespérés, où tout est dû parce que au fond plus rien n’a vraiment de prix, où les moyens de vivre sont confondus avec les raisons de vivre. Quelle prétention ! Et pourtant, oui nous le sommes. Nous le sommes parce que le Christ vit en nous. Mais nous portons ces merveilles dans les vases fragiles que nous sommes.

Le jour de ton baptême, de ta confirmation, tu as reçu le don de l’Esprit Saint. Depuis, la source est en toi. Plonge pour découvrir la perle précieuse, plonge profond !

C’est la méditation de la parole de Dieu qui nous aide à découvrir ce trésor. Le pape François nous recommande de lire l’Évangile chaque jour. C’est important car l’Évangile nous fait connaître le vrai Jésus. En le lisant chaque jour, c’est lui que nous trouverons. Nous découvrirons ce trésor que Jésus appelle le royaume de Dieu, royaume de la vie de la bonté de la joie.

Lire l’Évangile c’est trouver Jésus et être comblé de cette joie qui est un don de l’Esprit Saint.

Quand on a trouvé ce trésor du royaume de Dieu, cela transparaît, cela se voit ; le chrétien ne peut garder sa foi cachée car elle transparaît dans chaque parole, chaque geste.

L’amour que Dieu nous a donné à travers Jésus transparaît dans nos vies. C’est ce qu’avait bien compris une petite fille en regardant les vitraux d’une église : « un saint c’est quelqu’un qui laisse passer la lumière ».

Prions ensemble le seigneur par l’intercession de la vierge Marie et de tous les cinq que nous soyons comme ces vitraux qui laissent passer la lumière du ressuscité.

Christophe Hermanowicz

1. Homélie

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

Œuvres d’Alexandre Guilmant

– Entrée: Sonate N°3, 1er mouvement, “Preludio”
– Offertoire: “Légende”
– Communion: Sonate N°3, mouvement N°2, “Adagio”
– Sortie: Sonate N°5, mouvement N°5, “Choral et Fugue”

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Christophe_Hermanowicz

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, Inconnu)

Télécharger (PDF, Inconnu)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *